keyboard_arrow_leftRetour

Recherche

L’équipe du Dr Pierre-Antoine Defossez s’intéresse aux mécanismes épigénétiques de régulation de l’expression des gènes chez les mammifères.

La méthylation de l’ADN est « LA » marque épigénétique par essence dans le sens où elle ne modifie pas la séquence nucléotidique (modification réversible d’une base), elle peut être conservée au cours de la division cellulaire et peut moduler l’activité des génomes. Chez les eucaryotes supérieurs (humains, souris), cette marque est essentielle. Elle peut être profondément remaniée dans les cellules tumorales et a été associée, entre autre, à la régulation de l’expression des gènes et la stabilité des génomes.

Nous avons caractérisé les protéines ZBTB4 et ZBTB38, deux facteurs de transcription apparentés à KAISO/ZBTB33. Ce sont des «Methyl Binding Proteins (MBP)», capables d’interagir avec l’ADN méthylé. Leur dérégulation dans un certains nombres de tumeurs les rendent particulièrement intéressantes pour comprendre comment les couples MBP/ADN methylé régulent l’homéostasie cellulaire.

Par des approches associant la biologie cellulaire/moléculaire classique, le séquençage à haut débit et les analyses bio-informatique, nos travaux ont pour objectifs de caractériser fonctionnellement in vivo, dans la cellule normale et pathologique (cancers), les protéines capables de lire et/ou de maintenir cette marque épigénétique.